Financé par l’Observatoire Spatial du Climat à partir d’octobre 2021

Il est proposé dans le projet TropiSCO de développer une plateforme de suivi rapide de la déforestation tropicale à l’échelle du globe à l’aide d’images radar Sentinel-1. Le principal avantage de ce projet réside dans le court délai entre l’évènement en forêt et la détection par l’algorithme, entre 6 et 12 jours en fonction de la zone considérée. Les premiers pays cartographiés sont le Guyana, le Suriname, la Guyane, le Gabon, le Vietnam, le Laos et le Cambodge. Ce projet bénéficie largement des enseignements du projet SOFT financé par l’Agence Spatiale Européenne.
TropiSCO bénéficie d’une collaboration étroite avec certains pays partenaires dans les bassins de l’Amazonie, du Congo et de l’Asie du Sud-est pour adapter l’outil de détection à leurs besoins.
Les données TropiSCO auront bien des usages : lutter contre l’exploitation forestière et minière illégale, contre les cultures agricoles illicites et le trafic d’espèces sauvages, mais aussi fournir des données et statistiques facilement utilisables. De nombreux utilisateurs sont susceptibles d’être intéressés : gouvernements, ONG, acteurs de la surveillance des incendies, universités, grand public ou encore entreprises souhaitant réduire le risque de déforestation dans leurs chaînes d’approvisionnement.

Video TropiSCO

to top